Historique

Au-delà de l’histoire, il y a l’héritage

L’histoire du Mont-Sinaï débute avec la fondation de l’hôpital en 1909 par des membres de la communauté juive qui ont reconnu le besoin de construire un sanatorium pour les tuberculeux. Avant la découverte des antibiotiques, il était admis que l’air frais des montagnes et l’eau pure pouvaient faciliter le traitement de la tuberculose et, en bout de ligne, la guérir. L’héritage de l’Hôpital Mont-Sinaï remonte donc à un humble établissement de douze lits situé à Préfontaine, près de Sainte-Agathe-des-Monts, au Québec.

L’installation a fini par devenir désuète à cause des progrès réalisés sur le plan thérapeutique et de l’augmentation du nombre des patients. Pour répondre au besoin grandissant, un bâtiment de style « art déco » et abritant 92 lits a été construit sur le même terrain, et l’Hôpital Mont-Sinaï a alors élargi sa mission afin de servir des personnes souffrant d’autres types de maladies respiratoires.

Dans les années 1950, la menace de la tuberculose ayant considérablement régressé, l’Hôpital Mont-Sinaï est devenu un centre de soins intermédiaires spécialisé dans les maladies pulmonaires obstructives chroniques, comme l’emphysème, la bronchite, l’asthme et d’autres maladies respiratoires. Par la suite, en 1990, afin de se rapprocher de la communauté qu’il servait, l’Hôpital a déménagé à Montréal dans un bâtiment à la fine pointe de la technologie, doté de 107 lits, d’un service de consultations externes et d’un large éventail de services de diagnostic et de traitement.

L’Hôpital s’adapte constamment en vue de répondre à l’évolution des besoins de la communauté qu’il sert, et il améliore ses installations et ses équipements en vue d’offrir des soins de la plus haute qualité aux patients.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text.

Start typing and press Enter to search